Vous êtes ici : Accueil / Développements et avenir / Etudes / Etudes stratégiques ou sur des territoires de la région / Les études sectorielles en cours pilotées par le STIF

Les études sectorielles en cours pilotées par le STIF

Etudes engagées sur des territoires identifiés dans le projet de PDUIF comme susceptibles d’accueillir une ligne de T-Zen

Chacune de ces études vise à identifier les besoins de liaisons en transports en commun de surface (bus ou T Zen) sur le territoire concerné, puis à analyser l’opportunité et la faisabilité d’aménagements de voirie permettant de garantir leur circulation.

Sur le territoire d’Argenteuil – Bezons – Sartrouville – Epinay-sur-Seine et sur celui de Cergy-Pontoise, la réalisation de prévisions de fréquentation et l’estimation des coûts d’investissement et d’exploitation des liaisons identifiées lors des premières phases sont en cours, pour un achèvement des études mi 2013.

Sur l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, le diagnostic des besoins de déplacements et des réseaux de transport est en cours.

Définition des besoins de liaisons bus empruntant la RN20 entre Antony et Arpajon

Le schéma de référence de la RN20 entre Massy et Boissy-sous-Saint-Yon élaboré par le Département de l’Essonne et les collectivités locales afin de requalifier cet axe s’appuie notamment sur l’aménagement d’un site propre bus sur la RN20.
Le STIF a souhaité compléter cette démarche par une étude d’opportunité sur un périmètre élargi jusqu’à Antony afin d’identifier les éventuels besoins de développement des liaisons bus empruntant l’axe RN20

Étude d’un réseau de bus express sur les autoroutes et voies rapides franciliennes

Un programme d’études a été lancé conjointement par le STIF et la DRIEA pour un usage plus multimodal des autoroutes et voies rapides d’Île-de-France, en particulier en faveur des transports en commun.

Plus spécifiquement, l’étude lancée par le STIF vise à :

  • définir le réseau de lignes de bus Express à l’horizon 2020, notamment les lignes empruntant des sections du réseau autoroutier ;
  • recenser les besoins d’équipements d’intermodalité (parcs relais, gares routières, etc.) permettant d’améliorer l’accès à ces lignes Express sur autoroutes ;
  • identifier les sections d’autoroutes les plus pertinentes à aménager pour les bus (voies réservées notamment) car supports d’un nombre élevé de lignes de bus existantes ou à créer. L’étude de faisabilité de ces aménagements est réalisée par la DRIEA.

Étude de la desserte en transports en commun des quartiers situés sur le plateau de Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges

Le STIF pilote une étude pour identifier les projets qui permettraient de désenclaver ces quartiers situés sur un territoire marqué par un fort relief et encadré au nord et à l’ouest par des coupures urbaines fortes : faisceau ferré, ligne à grande vitesse, routes nationales 6 et 406, Seine.

L’étude de faisabilité et d’opportunité compare une solution de transport par câble aérien et une solution de desserte par bus et conclura sur la pertinence de l’une ou l’autre solution.