Vous êtes ici : Accueil / Développements et avenir / Etudes / Etudes stratégiques ou sur des territoires de la région / Les études sectorielles récemment achevées par le STIF

Les études sectorielles récemment achevées par le STIF

La desserte en transports en commun du territoire de Roissy

Avec un dynamisme économique croissant, mais une population socialement fragile, la qualité de la desserte en transports en commun est un enjeu central pour ce territoire.

L’étude a identifié plusieurs lignes de transports de surface structurantes et complémentaires aux réseaux existants ou en projet afin de desservir plus finement les zones d’emploi. Ces liaisons sont organisées autour de deux pôles principaux, le Parc des Expositions et Roissypôle. Sur ces liaisons, la réalisation de sections en site propre ou l’aménagement des points durs ponctuels sont préconisés pour faciliter la circulation des bus. Leur coût d’investissement a été chiffré et les maitres d’ouvrage potentiels identifiés ainsi que le phasage de réalisation souhaitable.

La desserte en transports en commun du secteur élargi Orly-Rungis

L’étude a permis d’analyser l’intérêt d’un schéma de desserte en transports en commun en site propre du pôle d’Orly-Rungis, sur la base des enjeux urbains et des besoins de déplacements identifiés aux horizons 2020 et 2030. La faisabilité de ces projets de liaisons, leur coût et leur trafic potentiel ont été précisés.

NB : l’étude a été faite en tenant compte du projet d’urbanisation « Cœur d’Orly », selon un calendrier qui se trouve aujourd’hui décalé. L’opportunité des projets de TCSP devra donc être appréciée à nouveau au vu des nouveaux calendriers de livraison des projets urbains et à l’aune du Grand Paris express.

La desserte en transports en commun de la Seine Aval

Le STIF, en collaboration avec l’Établissement public d’aménagement du Mantois-Seine Aval (EPAMSA), a achevé en 2010 l’étude de la desserte en transports en commun de l’ensemble du territoire qui s’étend le long de la Seine, de Conflans-Sainte-Honorine, Achères et Poissy à l’est, à Bonnières et Freneuse à l’ouest, en passant par Mantes et les Mureaux. Ce territoire regroupe 370 000 habitants sur 51 communes du nord des Yvelines.
Cette étude a permis d’identifier un réseau structurant de lignes de bus et de préconiser des aménagements à réaliser en faveur de la circulation sur ce réseau, notamment des sites propres sur les bassins urbains les plus denses.

La desserte en transports en commun des secteurs est de Marne-la-Vallée

Les secteurs 3 et 4, situés à l’est du territoire de Marne-la-Vallée dans le département de Seine-et-Marne, comptent aujourd’hui environ 80 000 habitants et 50 000 emplois. Ces secteurs doivent connaître une forte croissance urbaine avec de nouveaux programmes de logements et de bureaux, l’ouverture récente d’un hôpital intercommunal sur la commune de Montévrain, la poursuite du développement du parc d’entreprises et des parcs Disney.

Dans le but de mettre en cohérence les politiques de développement urbain et les politiques de transport, le STIF a lancé en 2008 une étude de desserte en TCSP des secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée. Cette étude pilotée avait identifié les lignes pour lesquelles des sites propres ou des aménagements de voirie seraient nécessaires sur les secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée. En 2011, de nouvelles études ont été menées afin de définir les priorités en termes d’infrastructures de transport en commun pour que les Franciliens puissent vivre et travailler sur ces secteurs en fort développement (parc d’entreprises, développement du parc de loisirs Disney, création des Villages Nature).

Ces études ont permis d’identifier les sections à aménager en priorité et de confirmer notamment la pertinence d’une liaison bénéficiant d’un site propre et desservant le Val d’ Europe et Chessy en lien avec le secteur de Couvray et Esbly.