Bus

Grand Paris des bus

Le réseau de bus en Île-de-France a besoin d’être adapté aux besoins des Franciliens. En grande couronne, seuls 29 % des habitants utilisent les transports en commun, faute d’offre, et à Paris le réseau n’a pas connu d’évolution significative depuis 70 ans.

Après la concertation parisienne organisée du 19 septembre au 30 novembre puis la concertation régionale organisée du 5 octobre au 5 novembre 2016, ce plan d’amélioration des réseaux de bus sera adopté par le STIF d’ici la fin de l’année, lors du Conseil du 6 décembre 2016, et définira les priorités d’investissement et de développement de l’offre de bus sur une durée de quatre ans (2017-2020).

Bus

Le réseau bus, qui couvre plus de 300 millions de km par an à travers 1 519 lignes, est régulièrement réorganisé ou amélioré afin d’accompagner l’évolution des besoins des voyageurs.

En 2014, plus de 210 lignes ont été renforcées (dont 4 lignes Noctilien et 44 lignes modifiées dans le cadre des restructurations liées aux T6 et T8) dans l’ensemble des départements, portant ainsi le total à près de 500 lignes renforcées depuis 2013.

Chaque jour, 3,8 millions de déplacements se font en bus, soit 46 % des déplacements en transports en commun.

Différents transporteurs exploitent les lignes de bus :

  • RATP : 347 lignes pour la RATP (dont 32 Noctilien),
  • Entreprises privées : 1 091 lignes (Transdev, Keolis, RATP Dev…),
  • SNCF : 16 lignes Noctilien.

En 2015, le STIF a donc poursuivi sa politique d’amélioration de l’offre bus dans toute la région Île-de-France. Près de 260 lignes RATP et d’opérateurs privés ont fait l’objet d’une décision de renfort en 2015 (dont 6 lignes du réseau Noctilien).
Les opérations décidées en 2015 représentent un montant d’engagement de près de 40 millions d’euros annuels.

Bus Noctilien

Le bus Noctilien compte 48 lignes qui sillonnent toute l’Île-de-France.
Ce service circule toutes les nuits de 0h30 à 5h30 du matin, soit entre la fermeture et l’ouverture des réseaux ferrés de jour. Il se substitue aux principales liaisons structurantes de journée (Train-rer, Métro, Tram et Bus Tvm).
En 2015, 6 lignes ont été renforcées, notamment pour adapter les fréquences à l’augmentation de la fréquentation et compléter la substitution nocturne des lignes de Train-rer.

Services réguliers locaux et transports à la demande

En 2015, le STIF a délégué sa compétence à 40 collectivités ou groupements de collectivités pour l’organisation de 96 services locaux, dont 32 services de transport à la demande (TAD) et 64 services réguliers locaux (SRL).

Filéo : la desserte de Roissy-Charles-de-Gaulle 24h/24

Créé en 1999, Filéo est un service de transport à la demande qui assure des liaisons entre certaines communes et le bassin d’emploi de la plate-forme aéroportuaire de Roissy Charles-de-Gaulle.

Les 10 lignes du réseau Filéo prennent le relais de certaines lignes régulières pour desservir 24h/24, 365 jours par an le pôle d’emplois de Roissy–Charles-de-Gaulle.

Il est accessible avec une carte Navigo chargée d’un forfait Annuel, Mensuel, Hebdomadaire, Gratuité Transport, Réduction Solidarité Transport et imagine R, zone 5 ou d’un ticket t+.

La 10ème ligne Filéo a été mise en service le 13 juillet 2015. Elle permet de desservir les communes de Saint-Pathus, Oissery, Saint-Soupplet, Marchémoret et Saint-
Mard vers le pôle d’emploi de Roissy Charles de Gaulle.

Modernisation du matériel

RATP

Fin 2015, 4 573 bus circulaient sur le réseau RATP.

Dans le cadre du plan quadriennal d’investissement (PQI) de la RATP, le STIF a passé une convention de financement pour la période 2014-2015 s’élevant à 260,12 millions d’euros pour un total d’investissements effectué par la RATP de 355,94 millions d’euros.

Cette convention prévoit l’acquisition de bus pour :

  • les besoins de renouvellement du parc (financés à 50 % par le STIF) ;
  • l’accélération du renouvellement du parc (100 millions d’euros financés par le STIF à 100 %) ;
  • le développement de l’offre (64 millions d’euros financés par le STIF à 100 %) ;
  • le lancement d’une expérimentation pour équiper une ligne urbaine de bus standards entièrement électriques et autonomes (10 millions d’euros financés par le STIF à 50 %).

Fin 2015, dans le parc exploité par la RATP, 220 bus hybrides et 84 bus GNV circulent sur le réseau.
475 bus hybrides et 51 bus GNV supplémentaires ont été commandés et s’ajouteront à ce parc d’ici mi-2016.

Transporteurs privés

Concernant les transporteurs privés, le parc total utilisé pour les lignes régulières était de 4 988 véhicules fin 2015.
Le développement du parc privé au cours de l’année 2015 est de l’ordre de + 2,2 % par rapport à 2014.
Fin 2015, dans le parc exploité par les transporteurs privés, 82 bus hybrides et 82 bus et cars GNV sont en circulation.