Vous êtes ici : Accueil / Transports aujourd’hui / Services aux voyageurs / Accessibilité

Accessibilité du réseau de transport

La mise en accessibilité du réseau de transport est une priorité dans tous les travaux d’infrastructures décidés et financés par le STIF, qui s’est traduite par l’élaboration d’un programme cadre, le Schéma Directeur d’Accessibilité (SDA), en concertation avec l’ensemble des acteurs des transports franciliens (transporteurs et associations représentatives des PMR, Région, Départements), et adopté par le STIF en 2009.

Le SDA vise à :

  • garantir l’accessibilité du réseau routier (points d’arrêt et matériel roulant) ;
  • assurer une prestation de service et d’information complète et cohérente ;
  • renforcer l’accessibilité à l’information voyageurs ;
  • s’engager sur un rythme ambitieux de mise en accessibilité des gares.

Conformément à l’ordonnance du 26 septembre 2014 modifiant la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, et en concertation avec les transporteurs, les collectivités, les associations concernées, le STIF a proposé un agenda d’accessibilité programmée (SDA-Ad’AP ou Ad’AP)qui fixe notamment un calendrier précis des travaux restant à réaliser sur les réseaux ferrés et routiers d’ici 2024.

Accessibilité du réseau tramway et routier

Le réseau tramway est entièrement accessible en toute autonomie aux personnes en fauteuil roulant.

Depuis février 2010, l’ensemble des 69 lignes du réseau bus parisien sont accessibles aux personnes en situation de handicap. Sur le reste du territoire francilien, le STIF travaille avec les collectivités à l’accessibilité physique des lignes, d’une part en acquérant du matériel roulant permettant l’accessibilité pour les personnes en fauteuil roulant, et d’autre part en finançant la mise en accessibilité des points d’arrêt.

Le STIF finance les études de diagnostic et d’aménagement pour les points d’arrêt, et le montant total des travaux à hauteur de 75 %. Une ligne urbaine exploitée par bus est déclarée accessible dès lors que 100 % de ses véhicules et 70 % de ses points d’arrêt sont conformes aux normes d’accessibilité.

Accessibilité des gares

La mise en accessibilité signifie un accès complet des personnes en situation de handicap, des abords de la gare jusqu’au train. Cela passe notamment par l’aménagement d’ascenseurs, le rehaussement de quais, une largeur minimale de cheminement, le réaménagement des guichets et l’accès direct à la gare.

Un réseau de référence de 266 gares, dont 207 gares RFF/SNCF et 59 gares RATP, a été établi en 2008 à partir de la norme européenne STI (gares de plus de 2 500 voyageurs/jour). Ces gares desservent plus de 90 % du trafic voyageurs actuel. En 2014, 125 gares de ce réseau sont accessibles, et 18 nouvelles gares sont en travaux pour être rendues accessibles. L’ensemble des gares et stations nouvelles sont accessibles conformément à la réglementation.