Vous êtes ici : Accueil / Transports aujourd’hui / Tarification francilienne / Les recettes tarifaires source de financement / Table ronde : Le forfait Navigo toutes zones à 70€ est-il viable (...)

Table ronde : Le forfait Navigo toutes zones à 70€ est-il viable ?

Lundi 20 juin 2016, le STIF a accueilli autour d’une table ronde des économistes, experts reconnus du domaine des transports, pour éclairer les enjeux de la politique tarifaire et dialoguer avec les élus et les acteurs des transports en commun d’Île-de-France.

Présentation des intervenants et du contexte

  • Valérie Pécresse : Présidente de la Région Île-de-France et du Conseil du STIF
  • Stéphane Beaudet : Vice-président de la Région Île-de-France chargé des transports
  • Gilles Carrez : Président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale
  • Marc Ivaldi : Directeur d’Études à l’EHESS
  • Pierre-Yves Geoffard : Directeur de PSE-Ecole d’économie de Paris
  • Philippe Gagnepain : Professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Élisabeth Borne : Présidente-Directrice générale de la RATP
  • Marc Pélissier : Président de l’AUT Île-de-France
  • Claude Faucher : Délégué général de l’UTP
  • Guy Le Bras : Directeur général du GART
  • Jean-Paul Lafitte : Membre élu du la CCIP


Le coût du tarif unique


Baisse des recettes depuis la mise en place du forfait Navigo toutes zones à 70€

Baisse des recettes avec le forfait à 70 €

La prévision de recettes pour 2016, établie en 2015, compte tenu de la perte attribuable à la mise en œuvre du tarif unique, est de 3476 M€ TTC. Comme le montre le graphique ci-dessus, les recettes réalisées peuvent s’écarter de la prévision de quelques millions d’euros, en plus ou en moins selon le mois, mais elles suivent d’assez près la prévision. À ce stade, la prévision et l’estimation de la perte (487 M€ TTC pour 2016) ne sont donc pas remises en cause.

Le budget du STIF, qui doit compenser aux opérateurs les pertes de recettes des mesures tarifaires dont il a l’initiative, est donc fortement déstabilisé pour l’année 2016 et les suivantes. Cela est d’autant plus vrai que les contributions que le STIF verse aux entreprises augmentent régulièrement sous le double effet de la hausse globale des charges d’exploitation, du fait de l’amélioration de la qualité de service, et du développement de l’offre.


Forte augmentation des contributions versées aux opérateurs publics (RATP et SNCF)


Problématiques abordées dans les interventions des participants

  • Note des économistes : panorama des théories économiques de la tarification et analyse de l’effet de la mesure tarif unique sur la structure des ventes de titres.
  • Note sur l’impact du tarif unique : présentation des effets du tarif unique sur les recettes tarifaires du STIF.
  • Note budget STIF : présentation des enjeux du budget du STIF face à la baisse des recettes enregistrées.
  • Présentation des économistes : support de la présentation réalisée par les économistes en complément de la note rédigée.
  • Présentation AUT : préconisations de la FNAUT d’Ile-de-France afin de rééquilibrer les finances du STIF.
  • Présentation UTP : point de vue de l’UTP sur le modèle tarifaire francilien.


Autres éléments contextuels

PDF - 421.3 ko
( PDF - 421.3 ko )


PDF - 147.2 ko
( PDF - 147.2 ko )


PDF - 693.4 ko
( PDF - 693.4 ko )


PDF - 400.3 ko
( PDF - 400.3 ko )


PDF - 1.3 Mo
( PDF - 1.3 Mo )