Vous êtes ici : Accueil / Transports aujourd’hui / Usages et usagers des titres de transport / Enjeux de la connaissance de l’usage des titres

Enjeux de la connaissance de l’usage des titres

Une connaissance fine des usages des transports en commun, et notamment du détail de la mobilité des voyageurs selon le titre de transport qu’ils utilisent, est nécessaire au STIF à divers points de vue, en particulier pour les activités suivantes :

  • apprécier la place des recettes et/ou du trafic dans la rémunération des opérateurs de transport ;
  • répartir les recettes tarifaires entre les entreprises (la volonté est que la part revenant à une entreprise soit représentative de l’utilisation que les voyageurs font de son réseau) ;
  • apprécier l’adéquation entre le service offert par un titre et les pratiques de mobilité de ses utilisateurs ;
  • évaluer l’impact sur les recettes et la mobilité des projets de mesures tarifaires pour aider la décision des administrateurs du STIF ;
  • justifier la contribution de collectivités qui financent un titre ou une mesure tarifaire particulière (Région Ile-de-France, Départements).


Outre les données de vente, le STIF utilise deux principales sources d’information :

  • des enquêtes menées auprès des utilisateurs d’un titre donné pour connaître leur profil et leur mobilité (par exemple, enquête auprès des usagers des tickets et billets en 2006, enquête auprès des usagers du forfait ImagineR en 2007). Ces enquêtes sont lourdes car plusieurs milliers de personnes sont interrogées sur la totalité de leurs déplacements en TC sur une période d’une semaine ou d’un mois selon le type de titre ; elles ne sont donc renouvelées qu’à une fréquence de 5 à 10 ans.
  • Le système d’information des données de validation (SIDV). Les données anonymisées relatives à l’ensemble des validations effectuées avec un titre chargé sur un passe télébillettique sont transmises par les transporteurs au SIDV, système mis en place par le STIF à partir de 2008 sous le contrôle de la CNIL. Sachant que les titres sur support télébillettique représentent aujourd’hui 80% du trafic sur les réseaux franciliens (et à terme la quasi-totalité), les données de validation constituent un potentiel d’information extrêmement riche et leur exploitation statistique a vocation à devenir le principal outil d’observation de la mobilité des usagers en lieu et place des enquêtes. Un des enjeux actuellement important pour atteindre cette ambition est de perfectionner les règles de modélisation et de redressement appliquées aux données issues du SIDV pour aboutir à des exploitations aisément accessibles à tous.


Par ailleurs, des études ad-hoc peuvent être menées sur des sujets spécifiques.