Vous êtes ici : Accueil / Transports aujourd’hui / Usages et usagers des titres de transport / Les enquêtes de mobilité / Utilisation des titres Améthyste (Enquêtes de 2002 et de 2009)

Utilisation des titres Améthyste (Enquêtes de 2002 et de 2009)

Les titres de la gamme « Améthyste », distribués et financés par les Départements, sont destinés aux personnes âgées ou handicapées ayant des ressources réduites et aux anciens combattants.

Jusqu’au printemps 2013, la gamme comprenait 4 types de cartes : la carte Améthyste Gratuité (permettant de circuler sur les réseaux de la RATP et de la SNCF), la carte Améthyste demi-tarif (bénéfice du tarif réduit sur les tickets et billets sur les réseaux de la RATP et de la SNCF), carte Emeraude (permettant de circuler dans Paris), carte Rubis (permettant de circuler sur les réseaux de bus exploités par une entreprise privée).

Le STIF a décidé de faire évoluer la gamme Améthyste en remplaçant les titres « historiques » par des forfaits zonaux chargés sur carte Navigo, chaque Département choisissant les zones couvertes par les forfaits qu’il délivre. Les bénéficiaires disposeront ainsi d’un titre totalement intermodal dans ses zones de validité (plus de distinction selon l’entreprise exploitante du réseau emprunté) et des avantages pratiques en termes de SAV associés à un titre sur support télébillettique. Le basculement des titres historiques aux nouveaux forfaits Améthyste se fait progressivement : commencé en décembre 2012 pour la ville de Paris, il sera achevé en juin 2014.


Trois documents sont téléchargeables sur cette page :

  • une monographie présentant la synthèse des résultats de l’enquête menée auprès des usagers des titres Améthyste en 2002
PDF - 1.1 Mo
Monographie Améthyste 2002
( PDF - 1.1 Mo )


  • une monographie présentant la synthèse des résultats de la dernière enquête menée auprès des usagers des titres Améthyste, en 2009
PDF - 836 ko
Monographie Améthyste 2009
( PDF - 836 ko )



Les porteurs d’un titre Améthyste font en moyenne 5,3 déplacements par semaine en TC (ceci étant variable d’un individu à l’autre), majoritairement en bus, et principalement pour des motifs de loisirs et spectacles ; les courses et achats viennent ensuite.