Qui utilise quel titre ?

Le taux de pénétration d’un titre dans une population est le ratio entre le nombre d’utilisateurs de ce titre appartenant à cette population et l’effectif total de la population. Il faut par exemple comprendre, dans le tableau ci-dessous, que parmi les Franciliens au chômage sur un mois donné, 46 % se déplacent avec un ticket au moins une fois dans le mois.

La plus forte probabilité d’utiliser un Navigo se rencontre chez les employés (41%), les cadres (43,5%) et les professions intermédiaires (38%). Les chômeurs ont une propension notable à utiliser des tickets et des billets : leur mobilité est plus irrégulière que celle d’un salarié et un Navigo n’est pas forcément « rentabilisable » pour eux. Les inactifs et retraités ont une probabilité assez élevée (36%) de se déplacer avec un ticket : ils ont, comme les chômeurs, une mobilité irrégulière généralement limitée à un périmètre local (donc un usage limité du train).

Les cadres supérieurs et professions libérales se caractérisent par un taux de pénétration assez élevé aussi bien pour Navigo (43,5%) que pour les tickets (39%) et billets (26%) : une explication possible est que cette catégorie recouvre des métiers et pratiques professionnelles variées, les uns ayant un parcours domicile-travail stable, les autres ayant une activité induisant une mobilité variable dans sa fréquence et son périmètre.

Taux de pénétration selon la catégorie socioprofessionnelle (CSP)

(Sources : EGT 2010 et Enquête Titres courts 2006)

CSPNavigoTickets t+ (utilisateurs sur 1 mois)Billets Origine-Destination (utilisateurs sur 1 mois)
Agriculteurs, artisans, commerçants, chefs d’entreprise 13% 23% 12%
Professions libérales, cadres supérieurs 43,5% 39% 26%
Professions intermédiaires 38% 29% 19%
Employés 41% 26% 15%
Ouvriers 29% 20% 11%
Chômeurs 22% 46% 28%
Élèves, étudiants de plus de 15 ans 9% 27% 17%
Enfants - 27% 8%
Retraités, inactifs 6% 36% 18%
Ensemble de la population de plus de 4 ans 22,5% 31% 17%